Skip to content

Soigner l’image est une autre tâche à suivre dans la communication gastronomique.

Le groupe Salvador Bachiller réunit l’art, le design et la gastronomie. C’est ce que nous dit sa responsable de la communication, Lourdes Campello.

Il s’agit d’un groupe qui, depuis le début, se consacre au monde de la mode et des accessoires, ainsi qu’aux voyages. Jusqu’à ce qu’elle commence à se confondre avec la gastronomie. “Nous combinons la possibilité de venir acheter quelque chose dans nos magasins, avec l’expérience de prendre un verre dans un espace unique”, explique M. Campello.

C’est une fusion qui les a amenés à avoir trois gastrobars dans des magasins emblématiques de Madrid : El Jardín, pionnier, El invernadero et El rincón secreto. Chacun d’entre eux est un espace unique et spécial.

L’un des secrets de sa réussite : la communication. “C’est un outil important pour tout aujourd’hui, mais surtout pour le monde de la restauration”.

L’image comme vitrine des expériences

Avoir une image très soignée est un autre des points forts des équipes de communication gastronomique.

Disposer d’une équipe de communication hautement qualifiée est un autre des points sur lesquels Lourdes Campello se concentre lorsqu’elle parle des forces de la stratégie de communication de son groupe. “Une équipe qui prend soin et bichonne notre image au quotidien”, déclare le responsable de la communication.

Dans ce groupe, ils s’attachent avant tout à montrer leurs espaces gastronomiques par la gastronomie. L’un de ses points forts : la collaboration avec les influenceurs.

Des profils très proches de la marque

Les influenceurs sont devenus un outil supplémentaire dans le monde de la communication. Pour le groupe Salvador Bachiller, c’est l’occasion de faire connaître la marque .

Pour ce faire, ils suivent une stratégie très claire : montrer les articles non seulement à vendre, mais aussi à utiliser. “Le client a la possibilité de voir l’article et aussi de le voir présenté avec les plats que nous avons au menu”.

Il s’agit, comme nous l’assure Campello, d’introduire dans les espaces gastronomiques, les articles qui sont vendus dans leurs boutiques.

Le désir de soigner ce qui est fait est l’ingrédient principal du succès communicatif de ce groupe, un des conseils que Lourdes Campello nous donne, pour ceux qui veulent se consacrer au monde de la communication gastronomique : faire un travail propre, professionnel et sérieux.

Sa règle d’or : être enthousiaste à propos de ce que vous faites.